Quelques jours après avoir mis en place mon ampoule connectée, je me suis retrouvé face à un drôle de problème : l’ampoule ne voulait plus se connecter à mon réseau…ni aucun appareil n’ayant pas une IP réservée.

Un beau soir en rentrant chez moi, je me suis retrouvé plongé dans le noir…mon ampoule connecté n’était plus connecté, qu’elle comble ! Je l’ai donc ramené au magasin Xiaomi et étrangement là aucun soucis, la vendeuse la teste et elle fonctionne sans aucun soucis. En rentrant je lui fais subir une remise à zero (Il faut l’allumer et l’éteindre 5 fois avec 1 seconde d’écart à chaque fois). Puis tenter de la reconnectée au réseau. Et là, impossible…

Plus tard dans la journée, se fut mon téléphone qui ne voulait plus se connecter au Wifi. C’est à partir de là que j’ai commencé à me dire que le problème ne devait pas venir de l’ampoule mais de ma box, je me suis donc connecté au panel de gestion et je me suis rendu compte que tous les baux DHCP avaient été utilisés et bien-sur aucun moyen de les supprimer ! Un petit redémarrage plus tard, je reconnecte mon ampoule mais cette fois si avec l’application Yeelight qui m’a été conseillé par la vendeuse de chez Xiaomi. Depuis plus de soucis et quelques avantages en plus !

En plus de ce que faisait déjà MiHome, réglage de la couleur, de l’intensité lumineuse, réglage de la température des couleurs blanches, cette application permet la création de scénario, comme vous pouvez le voir ici j’ai 2 scénarios lumineux : “Réveil” et “Vidéo”. Le premier s’exécute à mon réveil pendant que l’assistante de Google me donner la météo, mon agenda et les éventuels problèmes sur mon trajet pour aller travailler. Le deuxième, je l’exécute moi-même quand je me met devant un écran quand il fait plus sombre(oui il est actuellement activé pendant que j’écris ces lignes).

L’ajout d’appareils est beaucoup plus simple et concerne toutes les dispositifs lumineux de la marque. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, ils ont vraiment de tous : De la simple ampoule connecté, au ruban de LED en passant par des plafonniers sans oublier les lampes de chevet. Un système de pièce est aussi disponible permettant de lier des appareils à un lieu et ainsi appliquer des effets à un groupe d’appareils en même temps.

Depuis le menu, nous avons une option pour créer des effets, je n’ai jamais vraiment réussi à comprendre le fonctionnement, et pour être franc, je ne ressens pas le besoin d’en créer des personnalisés.

Il y a aussi les mise à jour, un moyen de contacter le support, le forum sans oublier une petite FAQ. La partie intégration nous montre le comment lier Yeelight à Google Home, Amazon Alexa, IFTTT et quelques autres applications développés par des développeurs externes.

Finalement, l’option « Plus » permet un accès aux mentions légales, condition d’utilisation, etc.

Voici donc mon retour après 2 semaines d’utilisations de mon ampoule, les prochaines devraient arriver d’ici peu je pense. Cette ampoule m’a permis de mettre un pied dans le monde de la domotique et je pense que je suis pas prêt de m’arrêter en si bon chemin.

Pour toutes questions/remarques les commentaires sont ouverts. Je vous souhaite une bonne semaine et on se retrouve la semaine prochaine !



2 thoughts on “Retour sur mon ampoule connectée”
  1. J’en ai une aussi, j’en suis plutot satisfait, bon après ca vaut pas les Philipe Hue, mais pour le prix ca vaut largement le coup, ca fonctionne plutot bien, avec de temps en temps des petit bug, mais cela reste acceptable pour des ampoules à 15 euro.

    Le seul vrai point negative que je peux leur reprocher, c’est que après un long moment d’utilisation l’ampoule se mets à grisiller legerement.

    1. Je n’ai jamais pu tester les Philips Hue, peut-être dans un futur proche, de mon côté elles ont les fonctionnalités que je leurs demande ^^
      Je ne les ai que depuis quelques semaines, et aucuns soucis pour le moment peut-être d’ici quelques mois, j’en reparlerais au besoin !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *