Cette semaine nous revenons vers mon système de stockage ! Dans un premier temps pour vous donner des nouvelles et dans un second temps pour parler des choix qui son possible pour la partie logiciel.

Petit rappel pour ceux ayant loupé mon premier article, ayant de gros problème de stockage, j’ai pris la décision de mettre en place, chez moi, un système de stockage de donnée sécurisé et avec pas mal d’espace(18To). Adorant découvrir de nouvelles choses et la bidouille, j’ai pris la décision de faire l’acquisition d’un serveur d’occasion(un HP Proliant DL380 pour être précis).

A la fin de mon premier article, je vous disais que j’attendais l’arrivé des futurs disques pour le serveurs. Finalement, après réception de la commande, je me rendis compte que je n’avais pas reçu ce que j’avais commandé. N’obtenant rien du vendeur, je me suis donc fais rembourser. De nouveau disques devraient arriver sous peu !

Venons maintenant au cœur de cet article, les choix qui sont disponibles concernant le système ! Aimant bidouillé mais ne voulant pas passer des heures à maintenir une solution faite maison, je me suis donc tourné vers des distributions toutes prêtes. Après quelques recherches, 2 ont particulièrement retenus mon attention : OpenMediaVault et XPEnology.

Logo de OpenMediaVault
OpenMediaVault

Le premier, est une distribution basée sur Debian, elle est fournie avec une interface de gestion web disponible dès la première configuration. Cette solution est réputée pour sa simplicité d’utilisation. De base elle est configurée pour uniquement servir de serveur de stockage, avec la gestion de protocoles comme SMB, FTP, SFTP et plusieurs autres. Par ailleurs on peut facilement étendre ses possibilités en installant des modules grâce à un gestionnaire de paquets directement depuis l’interface de gestion. Une fonctionnalité, pas forcement nécessaires à tous le monde, mais qui restant notable à mes yeux est le support de l’agrégation de liens. Pour ceux ne connaissant pas, cette technologie permet de “transformer” plusieurs liens en un seul de capacité égale à la somme des liens montés. Pour faire simple : si vous avez un agréga’ de 2 liens de 1Gbps, vous pourrez communiquer avec votre équipement à 2Gbps(pour faire simple).

Capture d'écran avec l'interface de DiskStation de Synology.
Interface de Synology DiskStation

XPEnology, est une solution un peu plus poussée : cette dernière permet l’installation de l’OS de Synology Disk Station sur sa propre machine en émulant certaines caractéristiques techniques. Le système de Synology est extrêmement réputé dans le stockage de données et la nécessité de prouver sa fiabilité ou de présenter ses fonctionnalités n’est pas vraiment nécessaire…Cependant ici nous parlons de XPEnology, et le gros point faible de cette solution est qu’elle nécessite une intervention humaine forte, au niveau de l’équipe de développement, à chaque mise à jours, qu’elle soit de sécurité, de correction de bug ou simplement d’ajout.

Qu’elle choix faire ? Tous dépend de ce que vous voulez, de mon coté, je pense m’orientez vers OpenMediaVault. Cette solution semble être celle qui permet la plus grande flexibilité tous en permettant une maintenance à long terme réactive. Il reste un dernier détail spécifique à ma configuration : Le choix de virtualiser cette solution. C’est encore en réflexion, nous aurons donc le temps d’en reparler, mais il est possible que je me fasse un serveur de virtualisation qui contient une machine virtuel me servant de NAS. Que pensez-vous de cette approche ?

Merci d’avoir lu mon article, j’espère qu’il vous aura plus et dans une certaine mesure, fait découvrir quelque chose de nouveau. Trouvez-vous cette petite série sur mon système de stockage intéressante ? Auriez-vous des conseils pour la suite ? Des sujets que vous souhaiteriez que j’aborde ? Espérant que vous passeriez une bonne semaine, rendez-vous dimanche prochain !

2 thoughts on “[NAS] Partie 2 : Le système”
  1. Cette série sur ton système de stockage est intéressante, mais tu pourrais marquer dans le titre par exemple : ” [NAS] Partie 1 : Questionnement “. Sinon pour les prochains sujets, tu pourrais parler de ton travail actuel, je pense que ça pourrait en intéresser plus d’un ^^ Sinon toujours un plaisir de lire tes articles !

    1. J’ai pris en compte pour les titres c’est plus sympa effectivement !
      Après, je n’ai pas le droit de parler de mon travail, c’est dans les closes de confidentialités, après voir ce que je peux broder autours qui peut être publié ici…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *