Bonjour, bonjour,

Commençons cet article par une petite mise en contexte ! J’ai emménagé sur Paris il y a maintenant quelques mois, et disons le, l’ensemble de mon setup est vraiment en carton…On ne parlera pas ici de mon PC, un article dans les prochains mois devrait lui être consacré, mais de mon problème de stockage de mes données…Travaillant de plus en plus en mobilité et pas forcement toujours sur les mêmes OS et support, le stockage de mes données devient de plus en plus un enfer. C’est pourquoi je lance aujourd’hui l’opération NAS !

J’ai donc commencé à regarder le prix des NAS proposé sur le marché, puis j’ai pensé à mon ami le Raspebry Pi, et finalement à monté un PC NAS.

Étant “bricoleur” et aimant les défis, j’ai rapidement survolé la solution de facilité selon moi : les NAS plug-n-play. Ils sont des solutions simples et rapides à mettre en œuvre, pratique quand nous avons des limites de temps mais pas toujours totalement adapté aux besoins même si cette dernière affirmation est de moins en moins vraie avec le temps. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet, d’autres articles le font bien mieux que moi, je vous laisse vous renseigner sur votre moteur de recherche favori.

https://www.raspberrypi.org/homepage-9df4b/static/hero-hand.59eb7ae1.png
L’idée miracle le RPi !

J’ai ensuite pensé aux Raspberry Pi, l’idée est toute simple : Un petit Raspberry Pi 3 B+ avec 4 disques dur branchés en USB avec alimentation externe et le tour était joué ! Malheureusement cela aurait été trop facile. En me renseignant j’ai découvert que le contrôleur qui gérait l’USB (2 de surplus), gérait aussi le réseau via le port Ethernet. Donc le débit serait vraiment limité sans parler des performances du RAID logiciel sur ce type de carte, je préfère pas tenter le coup. Je pourrais passer par la carte Wifi, ce qui permettrait de passer par un autre contrôleur, mais les performances serait toujours moindre par rapport à un câble…

J’ai ensuite réfléchi à investir dans une petite tour, avec une carte mère avec quelques SATAs, un processeur en carton et quelques Go de RAM. Ayant la chance d’avoir accès à la rue Montgallet, rue réputé pour ces magasins d’informatiques dans lesquels on peut faire de belles affaires. J’aurais pu avoir des performances plus que correcte pour une bouchée de pain. Oui, j’utilise ici, le conditionnel passé, vous allez comprendre pourquoi. Toute fois, cette solution est plus que raisonnable et c’est celle que je recommande pour ceux aimant le “do it yourself “.

Alors, un jour naviguant sur Facebook (j’ai encore des proches dessus), je vois une annonce pour un serveur : un HP Proliant DL380 G6 pour 3 fois rien…Bon, je vous passe les détails, le week-end suivant la bestiole était chez moi…La seule chose qui ne va pas en l’état pour en faire un NAS sont les disques : 8 fois 180Go c’est vraiment pas énorme pour du stockage. J’ai commandé de nouveaux disques, ils devraient arriver dans le courant de la semaine prochaine. N’étant pas encore sur de leurs qualités, j’ai quelques tests à faire avant de les utiliser dans le serveur. Si ils me vont, je commanderais ceux manquant !

Autant dire que je ne suis que au début de cette série d’article parlant de mon futur système de stockage. J’espère qu’ils vous plairont. Le prochain article sur le sujets devrait, en théorie, bientôt sortir ! N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire, je serais heureux de vous répondre.

3 thoughts on “[NAS] Partie 1 : Problématique”
  1. Bon article, mais je trouve que tu devrais plus expliquer l’installation du fameux NAS, le but n’est pas là de faire un tutoriel, mais plutôt de montrer via des screenshots cette partie !

    1. Dans cet article j’expliquais simplement mon cheminement sur pourquoi choisir telle ou telle solution. Il y aura un article consacré à l’installation et la mise en place de ce NAS 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *