La semaine passé, mardi 2 avril pour être précis, j’ai tweeté ceci :

Voici donc le moment de dévoiler la réponse :

Image de la boite d'un magicKeyboard
Après avoir enlevé le blister…

Je me suis effectivement offert un MagicKeyboard de chez Apple, non pas pour me la péter, comme certains pourraient se l’imaginer, mais pour augmenter ma productivité. En effet, entre chez moi et l’endroit où je travaille, je passais d’un layout AZERTY à un QWERTY en permanence, ayant pris un plus grand aisance en QWERTY grâce à l’école 42, j’ai donc pris la décision de tous passer en QWERTY.

Image montrant le contenu de la boite : Le clavier, un cable Ligntning-USB et un manuel d'utilisation.
Contenu de la boite

Les personnes me connaissant un minimum savent a qu’elle point je n’aime pas forcement la marque à la pomme. Cependant, j’étais à la recherche d’un produit avec des exigences assez spécifiques : Je voulais un produit léger et fin mais robuste, facilement transportable, en QWERTY international et compatible sous Linux (dans mon cas Debian) et de préférence sans fils. Ce clavier correspondait à tous les points, enfin quasiment. Mes collègues travaillant sous MacOS, ils ont pu me prêter un de leurs MagicKeyboard afin de tester la compatibilité, et j’ai pu l’utiliser sans soucis. La seule chose qui différait est que le leurs était en AZERTY…Et devinez quoi, le layout US macintosh international n’existe pas sur Debian, j’ai donc testé avec la version UK macintosh international, et il y avait un petit soucis…Il m’était impossible de taper les caractères : ‘ et ” de plus le symbole # n’était pas placé au bon endroit. Je me suis donc amusé à modifier le layout !

J’ai donc ouvert le fichier contenant le layout UK macintosh international(/usr/share/X11/xkb/symbols/gb), en ayant fais une sauvegarde avant, je modifie la configuration comme voulut dans la section “mac_intl”, soit dans mon cas :

Contenu partiel de la configuration.

J’ai donc modifier la ligne AE03 et AC11. La première en remplaçant le signe livre sterling en dièse et la deuxième un petit tableau de correspondance sera plus simple à comprendre :

´ + eé
´ + MAJ + eë
´ + alt/option
´ + alt/option + MAJ

Les autres touches semblent bien mappés, donc je ne modifie rien de plus. Niveau configuration c’est tous, enfin c’est déjà pas mal, dans l’esprit collectif, un clavier devrait être 100% Plug and Play.

Un avantage que je me suis rendu compte après coup, c’est que avoir ce clavier, permet de ne plus avoir le réflexe de venir se coller à l’écran quand on travaille dessus. Il a une autonomie annoncée de 1 mois et arrive déjà chargé, ne l’ayant testé que un peu moins de 1 semaine je ne pourrais pas vraiment vous dire plus concernant ce point. Que dire de plus ? Il ne correspondra sûrement pas à tous le monde, mais permet une grande mobilité vraiment nécessaire à mes yeux.

Voici donc mon ressenti concernant ce clavier au bout d’environ une semaine, si vous souhaitez que j’approfondis quelques points, les commentaires sont ouverts. Et je vous dis à la semaine prochaine !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *